Réhabilitation des jeunes drogués

  • Le ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie s’est engagé dans la réhabilitation de jeunes toxicomanes et c’est le centre Nénuphar à l’hôpital de Montagne-Longue qui accueille les patients.
  • Le Centre Nénuphar est un exemple concret de la nouvelle approche adoptée par le gouvernement pour soutenir ceux qui abusent des substances illicites.
  • L’équipe est composée de psychiatres, psychologues, médecins, infirmiers spécialisés et travailleurs sociaux et encadre les moins de 18 ans à se sevrer et réintégrer la société.
  • Le ministère a recensé environ 1,000 jeunes drogués admis dans les différents hôpitaux de l’île.