Dossier Chagos

L’Angleterre risque de perdre son siège permanent au conseil de sécurité de l’ONU

  • Selon un article daté du 5 janvier du journal britannique The Guardian, l’Angleterre court le risque de ne plus être un membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies.
  • Cette affirmation émane de David Snoxell, ancien Haut-Commissaire britannique à Maurice. Selon ce dernier, l’Angleterre a tout intérêt à régler le différend qui l’oppose à Maurice sur la souveraineté des Chagos.
  • L’article rappelle qu’en février dernier, la Cour Internationale de Justice de La Haye avait statué que la Grande Bretagne occupait illégalement le territoire Chagossien.
  • Cet avis avait été conforté lors d’une assemblée générale des Nations Unies au mois de Mai 2019, et la Grande Bretagne avait jusqu’au 22 novembre 2019 pour rétrocéder les Chagos à Maurice.
  • Vu que ce délai n’a pas été respecté, David Snoxell indique que la Grande Bretagne ne s’est pas souscrite à la décision de l’ONU et pourrait de ce fait perdre sa place au Conseil de sécurité de cette instance.