Amende et emprisonnement pour offenses et non-respect de la Food Act

  • De janvier 2019 à ce jour, quelques 560 échantillons d’aliments ont été analysés au laboratoire du ministère de la Santé et du Bien-être.
  • Pour la même période, 221 contraventions ont été dressées par la Health Inspectorate Division du ministère. 
  • En ce temps festif, 150 inspecteurs de département du Public Health and Food Safetysont sur le terrain pour des inspections auprès, entre autres, des marchands ambulants et des ‘cold storage’. 
  • Le but est de s’assurer que les produits sur le marché soient de bonne qualité pour la consommation.
  • Soulignons que ceux qui ne respectent pas les provisions de la Food Act sont passibles d’une amende ne dépassant pas  Rs2000 et d’une peine d’emprisonnement n’excédant pas 2 ans.