Nando Bodha: “Metro Express… c’est metro lepep”

Il a été la cheville ouvrière de ce projet titanesque durant deux ans. C’est un Nando Bodha très fier et soulagé qui est apparu lors de son allocution à cette cérémonie d’ouverture. Le ministre des Infrastructures publiques et du Transport n’a pas caché sa satisfaction du travail accompli… Il a parlé d’un jour symbolique, celui qui relance le transport ferroviaire à Maurice car la dernière fois qu’un train a roulé dans notre pays c’était en 1964.

Nando Bodha a tenu à remercier le Premier ministre Pravind Jugnauth pour son soutien indéfectible et sa vision, ses collègues ministres mais aussi Sir Anerood Jugnauth, celui qui le premier avait voulu introduire un tel système de transport dans les années 90.

Il a aussi eu une pensée spéciale pour Ken Fong, le maire de Beau Bassin-Rose Hill pour ses « 200 réunions de travail » animées pour s’assurer que tout marche sur des roulettes. Le ministre Bodha a salué le travail abattu par pas moins de 3000 personnes à pied d’œuvre sur les 32 sites du projet : « Ils ont travaillé comme des abeilles dans une ruche pour faire de ce projet une réalité ».

S’adressant aux travailleurs du transport public, il les a rassurés en leur disant que le Metro Express ne pouvait être efficace qu’avec l’apport des feeder buses, les invitant à adopter ce projet d’envergure nationale.