Mission d’information et de contact à l’occasion des élections législatives à Maurice du 7 novembre 2019.

Communiqué de presse

A la demande du Commissaire électoral de Maurice, Monsieur Irfan A. Rahman, la Secrétaire générale de la Francophonie, Son Excellence Madame Louise MUSHIKIWABO a décidé de l’envoi d’une mission d’information et de contact à l’occasion des élections législatives qui se sont déroulées le 7 novembre 2019 à Maurice.

Cette mission, conduite par Monsieur Mohamed AUJJAR, ancien Ministre de la Justice du Maroc, était composée de haut fonctionnaire de l’Organisation internationale de la Francophonie, de parlementaires et d’experts électoraux de haut niveau. Durant son séjour à Maurice, la mission a eu des entretiens avec les autorités nationales, le bureau du Commissaire électoral, la Cour suprême, les partis politiques et certaines organisations de la société civile. Elle a également mené des concertations avec les missions internationales d’observation électorale de l’Union africaine, de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et du Forum des commissions électorales des Etats membres de la SADC.

La mission de la Francophonie a œuvré conformément aux Principes directeurs de la Francophonie en matière électorale et aux engagements consignés dans la Déclaration de Bamako. La mission salue l’organisation de ces élections qui se sont déroulées dans le calme et la sérénité. Elle note le caractère transparent, fiable et crédible du processus électoral à Maurice ainsi que la confiance entre les acteurs politiques et institutionnels. La mission salue également le professionnalisme, la disponibilité et l’engagement dont ont fait preuve le bureau du commissaire électoral et les agents électoraux qui ont assuré la conduite de ces élections.

Le jour du scrutin, les membres de la mission de la Francophonie se sont déployés sur les 20 circonscriptions de l’ile Maurice pour observer les opérations de vote et de dépouillement.
Sur la base des échanges qu’elle a eus et des constats relevés, elle note avec satisfaction :

  • Une atmosphère apaisée et de sécurité ;
  • Le taux élevé de participation ;
  • La disponibilité du matériel électoral dans les centres de vote ;
  • Une maitrise des règles et procédures par les membres des centres de vote ;
  • La forte représentation des femmes et des jeunes parmi les agents électoraux ;
  • La présence de délégués des candidats dans tous les bureaux de vote ;
  • L’affichage systématique des listes devant les bureaux de vote ;
  • La fluidité et la transparence du déroulement des opérations de vote
  • La présence discrète des forces de sécurité dans les lieux de vote ;
  • La transparence des opérations de dépouillement.

La délégation de la Francophonie remercie les autorités et la population mauricienne de l’accueil qui lui a été réservé. Les constats relevés et les recommandations feront l’objet d’un rapport destiné à la Secrétaire générale de la Francophonie. Ces recommandations viseront à renforcer le dispositif légal et organisationnel du système électoral. Elles viseront également à souligner les bonnes pratiques du processus électoral dans ce pays qui seront utiles aux échanges d’expériences ainsi qu’à l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit dans l’espace francophone.